Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 15:41

 

c'est lundi 

Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou, et repris par Galleane, chez qui vous retrouverez les autres participants.

 

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

 

 

Ce que je lis en ce moment :

 

 

 

Ce que je lirai ensuite :

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 10:49

c'est lundi

 

Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou, et repris par Galleane, chez qui vous retrouverez les autres participants.

 

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

 

 

Ce que je lis en ce moment :

 

 

 

Ce que je lirai ensuite :

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 21:48

Informations :

 

Edition : Hachette

Traducteur : Blandine Longre

A propos de l’auteur : John Anthony Flanagan est né à Sydney le 22 mai 1944. Il a longtemps écrit pour la publicité avant de créer la sitcom Hey Dad ! sur laquelle il a travaillé pendant huit ans. Mais son ultime ambition était de devenir auteur. Son rêve se réalise en 2004 avec la publication de L’Ordre des Rôdeurs, premier tome de la série L’Apprenti d’Araluen, créée à l’origine pour inciter son fils à lire. John Flanagan est aujourd’hui un écrivain reconnu et vit à Sydney avec sa famille. (source : lecture-academy.com)

 

 

Tome 1 : L’Ordre des Rodeurs

 

Date de publication : 2007

Nombre de pages : 405 p.

 

Will rêve de devenir chevalier, comme son père, mort en héros au combat. Mais c'est un tout autre destin qui lui est réservé. Il sera désormais l'apprenti sorcier du sombre Halt, un Rôdeur aux pouvoirs troublants, défenseur secret du royaume d'Araluen. Pour maintenir la paix du domaine, Will doit apprendre la magie de la dissimulation et devenir une ombre parmi les ombres. Et il lui faut faire vite car les montagnes désoles de Pluie et de Nuit murmurent que Morgarath, noir seigneur et baron félon, serait de retour... Et qu'il compterait bien reprendre le pouvoir par le feu et le sang.

 

 

 

 

 

Tome 2 : Le Chant des Wargals

 

 Date de publication : 2007

Nombre de pages : 432 p.

 

L'apprentissage de Will auprès du sombre Hall a porté ses fruits. Le voilà prêt à accompagner Gilan, Rôdeur aguerri, en Celtica, pour prévenir le Roi des Celtes des plans diaboliques de Morgarath. Will doit faire preuve de courage et de perspicacité pour résister au chant morbide des Wargals, déjouer tous les pièges que sa périlleuse mission lui réserve et affronter le ténébreux Seigneur de Pluie et de Nuit... Will saura-t-il gagner sa place dans l'Ordre des Rôdeurs?

 

 

 

 

 

 

 

Tome 3 : La promesse du rodeur

 

Date de publication : 2008

Nombre de pages : 418 p.

 

Le destin de Will, l'apprenti rôdeur, s'obscurcit. Will est prisonnier des Skandiens, qui le traitent en esclave. La seule lumière dans sa longue lutte contre l'ennemi, c'est Evanlyn, sa fidèle amie. Mais, elle aussi, est prisonnière de la tribu des Skandiens.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tome 4 : Les guerriers des steppes

 

Date de publication : 2009

Nombre de pages : 402 p.

 

Cassandra enlevée par de mystérieux cavaliers armés d'arcs à double courbure ! Halt et Horace confrontés aux cadavres transpercés de flèches de pilleurs des mers ! Pas de doute possible, ces événements sont liés, et le lien est clair : les Temujai, des guerriers redoutables venus des Steppes, sont entrés en Skandie.

L'apprenti Rôdeur et ses compagnons doivent tout tenter pour les arrêter. Car si les Temujai parviennent à soumettre la flotte skandienne, le royaume d'Araluen sera perdu...

 

 

 

 

 

 

Tome 5 : Le sorcier du Nord

 

Date de publication : 2009

Nombre de pages : 352 p.

 

Will, devenu Rôdeur, a reçu sa première affectation : Seacliff, une île paisible.

Mais un équipage skandien, venu piller la côte, va mettre à rude épreuve ses talents de guerrier et de diplomate.

Peu de temps après, un message de Hait l'expédie à Norgate, un fief situé au nord du royaume: le seigneur Syron est tombé malade et d'étranges rumeurs de sorcellerie circulent.

Will et son amie Alyss soupçonnent Orman, le fils du seigneur, de chercher à s'emparer du pouvoir par des moyens criminels...

Will, en digne serviteur de l'Ordre, saura-t-il affronter les terreurs du bois de Grimsdell et déjouer les pièges que lui tendent des apparences trompeuses ?

 

 

Tome 6 : Le siège de MacIndaw

 

Date de parution : 2011

Nombre de pages : 404 p.

 

Keren le traître est parvenu à s'emparer du château de MacIndaw et à emprisonner Alyss.

Cette prise stratégique lui permet désormais de contrôler la route vers le nord qui relie Picta à Araluen. À la frontière, une féroce tribu de Scots attend patiemment le signal pour marcher sur le royaume. Lorsque Will découvre l'ampleur de la trahison, il cherche un moyen de trouver des combattants pour sauver Alyss et récupérer MacIndaw. Mais où trouver les combattants nécessaires dans le fief désolé de Norgate ? L'arrivée d'Horace sera d'une aide précieuse pour protéger leur pays d'une nouvelle invasion.

 

 

 

 

Tome 7 : La rançon

 

Date de parution : 2011

Nombre de pages : 408 p.

 

Lorsque Erak est enlevé par les terribles guerriers Arridi, Will va devoir faire appel à tous ses talents de Rôdeur s'il veut revoir son ami vivant. Il devra se montrer d'autant plus vigilant que Cassandra, la fille unique du roi d'Araluen, se joint à l'équipée. Accompagné de Halt, Horace et Gilan, Will pense la partie déjà gagnée. Mais rien n'est moins sûr : le désert ne fait de cadeau à personne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis :

 

Horreur ! Je viens de me rendre compte que je n’avais encore jamais parlé ici de L’apprenti d’Araluen, qui est pourtant une de mes sagas de littérature jeunesse préférée. On va donc tout de suite remédier à ce terrible oubli.

 

Dans le premier tome, Will est un jeune garçon orphelin, élevé au château de Montrouge, avec d’autres enfants de sa condition. Mais contrairement à ces derniers, dont les parents travaillaient au château avant de mourir, on ne sait pas qui sont les parents de Will. Il n’empêche qu’il a été élevé comme les autres pupilles, et que, comme pour eux, la Cérémonie du Choix décidera de la suite de son avenir.

Lors de ce jour spécial, Will est choisi par le rodeur Halt pour devenir son apprenti. Les rodeurs forment un ordre spécial et plutôt mystérieux et ses membres sont au service du roi d’Araluen et œuvrent pour la protection du royaume.

A travers les différents tomes de la saga, on suit donc Will dans son apprentissage, dans ses différentes missions et ses différentes aventures. Difficile d’en dire d’avantage sans en révéler de trop.

 

Il est vrai que cette saga est écrite pour un jeune public, et ça se ressent dans l’écriture (assez simple), dans l’intrigue (on est loin de la complexité d’un Trône de fer), et dans les personnages (un peu caricaturaux dans le sens où ils sont manichéens).

 

Il ne reste pas moins que pour la lectrice un peu plus âgée que je suis, les romans de John Flanagan passent comme une lettre à la poste !

J’ai tout de suite été emballée par ces romans vivants, où se mêlent aventure, suspens et humour et où les bons personnages sont légion. Car à coté de Will, le jeune apprenti rodeur, on retrouve Horace, un camarade de Will qui se destine à une carrière dans l’armée ; Halt, le maître taciturne et si renommé de Will ; Folâtre, le poney terriblement intelligent ; et tant d’autres encore.

 

J’ai adoré suivre l’évolution de Will à travers ces sept premiers tomes, j’ai adoré aussi voir Halt le former (bon sang ce que j’aurai aimé avoir une cape de rodeur et apprendre à me déplacer en toute discrétion. J’aurai fait des ravages, gamine !^^)

 

De plus, malgré la longueur de la série (12 tomes prévus), on ne s’ennuie pas, l’histoire n’est pas redondante. Il y a de nombreuses contrées à visiter, autant dans le royaume d’Araluen que dans les autres pays. Des nouveaux personnages apparaissent aussi, au fur et à mesure.

Enfin,j’aime particulièrement les noms et la géographie choisis par l’auteur, inspirés de noms et de pays existants (par exemple, dans le tome 7 que je viens de finir, le peuple des Bedullin fait de suite penser aux bédouins).

 

Et pour finir, un point qui n’intervient pas directement dans les romans, mais qui entretient aussi mon goût pour cette série : John Flanagan, avec qui j’ai pu avoir un entretien Skype grâce aux éditions Hachette, est un homme absolument charmant et gentil.

 

Bref, une série jeunesse peut être parfois un peu simple, mais à laquelle je suis prête à quasiment tout pardonner parce qu'elle m'a conquise dès les premiers chapitres du premier tome.

 

 

 

Autres avis :

 

* basset

* Lala Her

* Scor13

* Guenièvre

* Juna

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 08:34

Informations :

 

Edition : Editions de Mortagne

Date de parution : 2003

Nombre de pages : 304 p.

A propos de l’auteur : Née le 9 février 1955, fille aînée d'un professeur de ballet et d'un comédien Anne Robillard a grandi dans la magie des arts de la scène. Le fantastique et la fantaisie ont toujours fait partie de ses écrits. Le premier tome des Chevaliers d'Émeraude a vu le jour le 15 octobre 2002. La saga de 12 tomes s'est vendue à plus de 800 000 exemplaires au Québec, et Anne a reçu plusieurs prix pour celle-ci. (source : Livraddict)

 

 

 

 

Apprenant que l’Empereur Noir s’apprête à envahir le continent de nouveau, le Roi d’Emeraude, soucieux de protéger tous les peuples d’Enkidiev, ressuscite un ancien ordre de chevalerie. Choisis pour leurs dons particuliers, dotés de pouvoirs magiques, les nouveaux Chevaliers d’Emeraude sont au nombre de sept : six hommes et une femme.

 

Au moment où les compagnons d’armes se disent enfin prêts à combattre, la Reine Fan de Shola demande audience à Emeraude Ier et lui confie Kira, alors âgée de deux ans et encore inconsciente du rôle qu’elle sera appelée à jouer dans le futur des hommes. Ce jour-là, Wellan, le grand chef des Chevaliers, tombe profondément amoureux de la reine. Malheureusement, le Royaume de Shola subira les attaques féroces des dragons de l’Empereur Noir et tous les Sholiens, y compris la reine, seront massacrés.

Le cœur brisé, Wellan devra organiser la défense d’Enkidiev et repousser les forces du Mal…

 

 

 

Mon avis :

 

Pour une fois, je me passerais de résumer le roman avec mes propres mots, la quatrième de couverture résumant parfaitement le début du livre.

 

Autant le dire tout de suite, j’ai adoré ce premier tome, et je suis très pressée de lire la suite.

J’ai adoré l’histoire en elle-même : de l’aventure et de l’action, du dépaysement, des mystères, de la magie… rassemblés sous la plume limpide et vivante d’Anne Robillard.

Les descriptions sont bien faites, permettant d’imaginer sans peine où les héros évoluent, mais sans être lassantes par leur longueur. Le rythme du roman est maîtrisé, avec une alternance entre action, description (et pour cela, les voyages des chevaliers sont très bien exploités), réflexion,…

Le monde inventé par l’auteur est profond sans être trop complexe : il y a de nombreux royaumes et de nombreux peuples (parfois très différents les uns des autres) à visiter ; ainsi qu’une Histoire à découvrir.

En clair : il y a tout ce que j’aime dans la fantasy !

 

Du côté des personnages, il n’y a pas grand-chose à critiquer non plus. Il y a plusieurs personnages principaux (sept chevaliers, auxquels viendront s’ajouter des écuyers qui, j’imagine, prendront plus d’importance par la suite), mais je n’ai eu aucun mal à m’habituer à eux, à connaitre leur nom, leur place, leur caractère. Ceci car Anne Robillard ne donne pas une place démesurée à l’un de ses chevaliers au détriment des autres. Elle parle d’eux à tour de rôle, permettant d’assimiler sans problème les informations pour chaque personnage.

En plus, même s’ils ont certains traits de caractère en commun (noblesse, courage, justice,…), il y a une grande hétérogénéité : les Chevaliers ne viennent pas du même royaume, ni de la même classe sociale, ils ont des caractères différents,…

Enfin, les personnages secondaires, nombreux, ne sont pas en reste, même s’ils semblent parfois un peu moins travaillés, un peu plus caricaturaux.

 

Tout n’est pas parfait, bien évidemment, mais il y a vraiment très peu de choses qui m’ont gênées dans ce roman.

D’abord, j’ai eu un peu de mal avec Wellan, le leader des Chevaliers d’Emeraude. Ce n’est pas le chevalier qui m’intéresse le plus, et cependant c’est avec lui qu’on passe le plus de temps. J’aimerais découvrir encore plus les autres chevaliers et les autres écuyers, en particulier Chloé et Santo, et j’espère que ce sera le cas dans les tomes suivants.

Le deuxième « mauvais » point est en partie un problème de vocabulaire. Les ennemis que les Chevaliers doivent combattre sont des « hommes-insectes ». Terme résumant peut être correctement l’apparence de ces ennemis, mais que j’ai trouvé trop enfantin, trop simplet, qui m’a empêché à la fois de m’imaginer ces ennemis, mais aussi de les trouver crédibles. Et là est l’autre partie du problème : un ennemi non crédible ne fait pas peser un fort sentiment de menace, et ça m’a manqué.

 

Bref, des points noirs bien faibles par rapport aux très nombreux points positifs. Le premier tome des Chevaliers d’Emeraude m’a convaincu de m’embarquer pour cette longue aventure (12 tomes quand même !). Et si les tomes suivants sont aussi bons que celui-ci, on peut dire que je vais avoir de la lecture de qualité cet été !

 

Et en bonus, cliquez ICI pour une visite virtuelle du château d'Emeraude !

 

 

 

Autres avis :

 

* lightjok

* Dex

* Korto

* Belladouce

* Melisende

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 15:22

c'est lundi


Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou, et repris par  Galleane, chez qui vous retrouverez les autres participants.


 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv28984591.jpg

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv10858697.jpg

 

 

Ce que je lis en ce moment :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv49939505.gif

 

 

Ce que je lirai ensuite :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv57737881.jpg

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 19:12

Informations :

 

Editeur : Gallimard jeunesse

Traducteur : Julie Lopez

Date de parution : 23 mai 2012

Nombre de pages : 304 annoncées, seulement 294 dans les épreuves non corrigées

A propos de l'auteur : Née en 1978, cette anglaise a plusieurs cordes à son arc : présentatrice à la télévision, auteur, chanteuse,...

 

 

 

 

 

 

 

En bref : Avec son intrigue entrainante, sa belle brochette de personnages et son écriture allègre et pleine d’humour, Candy Pop est un roman sans prise de tête, qui se lit vite et facilement, même s’il ne restera pas dans les mémoires. C’est un roman frais et léger, un roman parfait pour amener en vacance et se détendre après une longue année scolaire.

 

 

 

Autres avis :

 

* Archessia

* Accroc des livres

* vulcain001

* The Bloody Cafe

* Melaine Neriks

 

 

 

Alors voilà, ma première chronique vidéo. Je pensais en faire une de tant en tant, au moins une fois par mois.

Qu'en pensez-vous? Préférez-vous lire des avis ou regarder une vidéo ne vous dérange pas?

Que changeriez-vous? Que rajouteriez-vous? Que supprimeriez-vous? Qu'aimeriez-vous voir?

 

Tous les avis, remarques, suggestions, encouragements (ou pas) sont les bienvenus, et sont même très fortement souhaités

Repost 0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 19:28

Ca y est, je me suis inscrite à un nouveau swap!

 

J'avais beaucoup apprécié ma première expérience, avec le swap Jane Austen, et j'avais hâte de refaire un swap.

Grâce à Nelcie, de Livraddict, et son mini-swap Wishlist, c'est chose faite!

 

 

mini-swap-wish-list.png

 

 

Le but : ne pas dépenser des sommes folles, tout en faisant plaisir à son swappé.

Du coup, le contenu est plus réduit :

  • Un livre tiré de la wish list du swappé
  • 1 ou 2 marque-page
  • 1 ou 2 cartes
  • 1 petit mot (sur la première page du livre, sur le marque-page ou sur une carte… ou peu importe)
  • … Et c’est tout.

 

Concernant les dates :

  • Inscriptions jusqu'au lundi 7 mai.
  • Attribution du swappé mardi 8 mai
  • Préparation et envoi du swap jusqu'au lundi 4 juin.

 

Je suis pressée de connaitre mon/ma swappé(e) et de préparer ce petit paquet !

 

Et c'est ICI que ça se passe.

 

Repost 0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 19:24

c'est lundi

 

Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou, et repris par Galleane, chez qui vous retrouverez les autres participants.

  

Pas de billet la semaine dernière, vu que je n'avais pas avancé d'un pouce dans mes lectures. Je reviens donc cette semaine.

 

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

 

 

 

 

Ce que je lis en ce moment :

 

 

Ce que je lirai ensuite :

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 16:59

Informations :

 

Edition : Ebooks libres et gratuits

Date de parution : 2004

Nombre de pages : 990 p.

A propos de l’auteur : Gaston Louis Alfred Leroux, né à Paris le 6 mai 1868 et mort à Nice le 15 avril 1927, est un romancier français, connu surtout pour ses romans policiers empreints de fantastique. À partir de 1901, devenu grand reporter, il effectue de nombreux voyages en France et à l'étranger. Son roman le Mystère de la chambre jaune, chef-d'œuvre d'ingéniosité qui inspirera les surréalistes, lui vaut le succès en 1908. En 1918, avec notamment René Navarre et Arthur Bernède, il fonde à Nice la Société des Cinéromans. Gaston Leroux a été par ailleurs un adversaire résolu de la peine de mort, contre laquelle il a milité notamment à travers sa pièce La Maison des juges. (source : Livraddict)

 

 

 

 

Publié en 1900, Le Fantôme de l'Opéra de Gaston Leroux, est devenu un classique du roman à rebondissements. Un suspense constant, une intrigue machiavélique, des situations ambiguës et beaucoup d'humour : on se lance sans retenue à la poursuite de ce fantôme "à travers les corridors et les escaliers mal éclairés" de l'Opéra Garnier ! Créature d'autant plus étrange qu'on lui attribue des phénomènes qui coïncident avec le plus fantastique, le plus mystérieux des drames...

 

 

 

Mon avis :

 

Paris, XIXe siècle. Raoul de Chagny retrouve Christine Daaé, une compagne de jeunesse dont il est amoureux, lors du triomphe de cette dernière à l’Opéra. Mais Raoul n’est pas le seul à être intéressé par Christine, qui se retrouve entourée de mystères : cours de chant secret, disparition,… Se pourrait-il que le mystérieux rival de Raoul soit le Fantôme de l’Opéra, qui cause tant de tracas aux directeurs du monument ? Raoul fera tout pour le découvrir.

 

C’est un avis plutôt mitigé que j’écris aujourd’hui. Commençons par le désagréable.

Dès les premières lignes, j’ai été frappé par le style de l’auteur et par ses phrases à rallonge, que j’ai trouvée assez indigestes. Pour preuve, une phrase tirée de la première page du livre : « Les évènements ne datent guère que d’une trentaine d’années et il ne serait point difficile de trouver encore aujourd’hui, au foyer même de la danse, des vieillards fort respectables, dont on ne saurait mettre la parole en doute, qui se souviennent comme si la chose datait d’hier, des conditions mystérieuses et tragiques qui accompagnèrent l’enlèvement de Christine Daaé, la disparition du vicomte de Chagny et la mort de son frère ainé le comte Philippe, dont le corps fut trouver sur la berge du lac qui s’étend dans les dessous de l’Opéra, du coté de la rue Scribe. »

 Il m’a fallu un certain temps pour m’habituer à l’écriture de Gaston Leroux, et par conséquent pour me plonger véritablement dans le roman. De plus, l’auteur fait de nombreuses digressions dans le récit, qui peuvent rendre la compréhension plus ardue, bien que là encore j’ai fini par m’y habituer.

 

En second lieu, je ne me suis pas attachée aux personnages. Dans la grande majorité, je les ai trouvé plats et sans grand intérêt. J’ai apprécié Raoul au début de ma lecture, mais plus le temps passait, plus je le trouvais exaspérant et sans grande force de caractère. J’ai trouvé Christine naïve et sans relief, et énervante dans sa façon de se conduire avec Raoul. Quant à leur histoire d’amour, elle ne m’a absolument pas transportée. Au final, le personnage auquel j’aurai pu m’attacher, le Persan, n’intervient que tardivement ; et le personnage le plus travaillé, Erik, a un caractère qui, en aucun cas, n’a pu attirer ma sympathie.

 

Enfin, pour terminer avec les mauvais points, j’ai été un peu déçu par la fin du roman, que l’auteur conclu selon moi à la va-vite : le sort du comte Philippe est trop vite expédié, notamment.

 

Mais tout n’est pas noir, loin de là. Tout d’abord, malgré un style un peu lourd, j’ai adoré les descriptions de Gaston Leroux. Elles sont tellement précises que j’ai eu l’impression de me tenir dans l’Opéra avec les protagonistes, de marcher sur leur pas. Je n’ai eu qu’une envie à la fin de ma lecture : aller visiter l’Opéra (et surtout les dessous) !

Ensuite, j’ai apprécié l’histoire en elle-même. Certains passages sont très prenants (j’ai adoré le passage où Raoul et Christine sont sur le toit), d’autres sont franchement drôles. J’ai passé beaucoup de temps à spéculer sur les « trucs » d’Erik, et j’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir (mention spéciale à la chambre des supplices).

Enfin, certains reprochent au roman, classé en « policier », de justement ne pas assez l’être. Comme je ne suis pas fan des romans policiers, c’est plutôt un point positif pour moi.

 

Bref, je suis contente d’avoir lu Le Fantôme de l’Opéra, qui est quand même un classique, et de connaitre enfin ce mythe. Mais c’est une lecture à laquelle je n’ai de loin pas pris autant de plaisir que je l’espérais.

 

 

 

Autres avis :

 

* Méloë

* Dreiss

* Le cottage de Myrtille

 * Dex

* Natiora

 

 

challenge littérature+cinema

Repost 0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:33

c'est lundi

Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou, et repris par Galleane, chez qui vous retrouverez les autres participants.

 

 

Ce que j'ai lu la semaine dernière :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25998946.jpg

 

Ce que je lis en ce moment :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv56632368.jpg

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv19325689.jpg

 

Ce que je lirai ensuite :

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv52848947.gif

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0

Présentation

  • : La folie des livres
  • La folie des livres
  • : Bienvenue sur mon blog, où vous pourrez trouver les chroniques de mes différentes lectures. J'espère vous faire partager mes coups de coeur!
  • Contact

En ce moment, je lis

http://www.livraddict.com/covers/85/85129/couv29552675.jpg

Rechercher

J'y suis aussi :

Suivez-moi sur Hellocoton

Mon profil sur Babelio.com

Partenaires

49134_100001596336356_7436_n.jpg